LONDRES/PARIS, 7 mai (Reuters) – L’euro est attendu en légère hausse contre le dollar et à un plus haut de six mois, au dessus du seuil de 1,10 dollar, selon des données de Reuters, après de premières indications donnant Emmanuel Macron largement vainqueur du second tour de l’élection présidentielle française.

L’euro atteindrait 1,1030 dollar à l’ouverture des marchés asiatiques selon de premières données de la plate-forme de transactions EBS, contre un cours de clôture à 1,0995 vendredi.

La devise européenne avait déjà fortement progressé après le premier tour de l’élection présidentielle française qui avait vu le candidat pro-européen d’En Marche! arriver en tête devant Marine Le Pen, le 23 avril dernier.

L’euro s’est apprécié de 2,50% contre le dollar entre le 21 avril et le 5 mai.

Sur la même période les actifs financiers français ont aussi bénéficié de la disparition du risque d’une sortie de la France de l’Union européenne et de l’euro lié à l’éventualité d’une victoire de Marine Le Pen.

Au fur et à mesure des sondages d’intentions de vote pour le second tour confirmant la large avance d’Emmanuel Macron, la Bourse de Paris a accru ses gains pour progresser de près de 7,4% entre les deux tours contre une progression de 6,35% de l’indice Eurostoxx 50 des valeurs de la zone euro.

L’écart entre le taux de rendement des obligations françaises et allemandes à 10 ans, mesure de la prime de risque exigée par les investisseurs pour détenir la dette publique française, a été divisé par deux, passant d’un plus haut de près de 80 points à moins de 40 points de base vendredi.

“La disparition du risque systémique européen et du risque spécifique français confirme bien que les risques liés à l’élection française étaient surestimés”, estimait Philippe Ithurbide, directeur de la recherche d’Amundi Asset Management, avant même la tenue du second tour. (Marc Joanny pour le service français édité par Véronique Tison)

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here